• Je ne t'ai pas nourrie assez...

    De haine tu m'as harcelée

    Je ne t'ai pas écoutée,

    Le diable tu m'as présenté

    Il ne m'a pas effrayée

    De violence tu m'as accompagnée

    Et je n'ai pas cédé

    De souffrance tu m'as épuisée

    Mais je veux l'oublier

    De séparations tu m'as tourmentée

    Mais je les ai retrouvés

    D'isolation tu m'as éprouvée

    Une grande force j'ai trouvée

    De peur tu m'as affublée

    J'en ai fait mon épée

    De folie tu m'as menacée

    Mais je l'ai écartée

    Dans l'humiliation tu m'as traînée

    Mais je me suis relevée

    La misère tu m'as fait traverser

    Mais toujours une miette j'ai trouvé

    Dans la dépendance tu m'as attirée

    Mais je m'en suis libérée

    La mort tu m'as fait côtoyer

    La mort est une vérité.

    VIE AFFAMEE DE MES PECHES

    Mon coeur tu l'as frappé

    Oui tu l'as marqué

    Du sceau des sacrifiés

    Mais tu n'auras jamais raison

    De mon autre dimension

    Car mon âme est ma passion

    Par elle je suis sauvée,

    Lumière et liberté

    Elle m'a apporté

    Si de ma vitalité tu m'as vidée

    L'amour tu n'as pas emporté.

     

    VIE AFFAMEE DE MES PECHES

    Maintenant tu cherches à m’exterminer

    Je l’accepte volontiers.

     

    Poèmes d'ailleurs



    votre commentaire
  •  

    Poèmes d'ailleurs

    Je n'ai pas peur

    De l'amour ingrat

    Je ne m'en protège plus

    Je le laisse lacérer 

    Mon coeur jusqu'à

    Ce qu'il n'en puisse plus

    Et s'il se fait passion

    Mon coeur deviendra sa prison

    De vivre en est sa seule raison

    Amour je te prends

    Avec tes joies et tes pleurs

    Seul cette mer de déchirement

    Me portera vers les rives du bonheur

    Je navigue sur l'océan de la douleur

    C'est donc celui du coeur

    Et c'est celui qui me convient

    J'apprendrai à naviguer

    Et deviendrai un grand capitaine

    Il me faut maintenant un bon équipage...

     


    votre commentaire
  • Miroir de l'espoir,

    Vision du désespoir,

    Tu dépeins l’essence de mon âme

    Au-delà de ce couloir

    Noyé par le bleu de mon regard.

    Du tain aux reflets d'argent

    Soumis à la lumière du jour,

    Le prisme de mes pensées

    Me renvoie l'arc-en-ciel de mes désirs,

    Archange du renouveau...

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique