• Brume

     

    Comme la brume caresse les rivières

    Elle embrasse les cimetières...

    Comme elle terrifie les marins

    Elle masque les chemins...

    C'est d'un voile le seul sein

    Où je me sens bien...

    Elle s'étale langoureuse et humectée

    Du noir dévêtue au blanc de lune irisée ...

    Au coin du vent elle est bercée,

    Par sa violence balayée...

    Attend douceur pour revenir

    Napper de profond désir

    Les plus grands souhaits

    De son corps diaphane et secret...

     

    « Blanc silenceAu glas des cendres »

  • Commentaires

    1
    Lundi 25 Mai 2015 à 14:24

    Très joli. Bravo !

    2
    Lundi 25 Mai 2015 à 14:27

    Merci Sevy happy

    3
    Lundi 25 Mai 2015 à 14:54

    Tu parles du brouillard


    Avec tant d'art


    Que ce n'est pas le hasard


    Si la brume devient son étendard


    Mais je suis trop bavard


    Je m'en retourne dare-dare


    Dans ma mare aux canards


     

    4
    Lundi 25 Mai 2015 à 15:08

    Excellent Kofkof happycool

    5
    Lundi 25 Mai 2015 à 15:59

    Merci kofkof, tes mots me font toujours du bien happy

    6
    Mardi 26 Mai 2015 à 14:54

    the fog .... can be beautiful 

    7
    vasy07
    Mardi 26 Mai 2015 à 18:13

    Oui j'adore

    8
    Lundi 15 Juin 2015 à 23:30

    Je ne vais pas mettre un com sur tous mais ils sont tous magnifiques. beurk

    9
    Dimanche 21 Juin 2015 à 18:33

    merci ça me fait du bien yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :