• Santé mentale?

    Qu'est-ce que la santé mentale?

    Ce que la communauté estime juste pour son propre intérêt en annihilant tout ce qu'elle estime risquer de nuire a l'ordre établi?
    Ou ce qu'un individu juge bon à sa propre (hygiène) existentielle en fonction de ses choix et non des contraintes imposées par la majorité?

    Cette approche est déjà faussée par le système établi dans la plupart des communautés, puisqu'elles sont toutes ou presque menées par des groupes minoritaires motivés par des valeurs qui contredisent la loi communautaire vitale et nécessaire au groupe pour la survie de l'ensemble, et qui ne profitent qu'à cette minorité, à fins de pouvoir et de possessions matérielles.

    En fonction de quoi la société ainsi établie peut-elle être en droit de décider de la santé mentale des individus marginaux, qui estiment que les lois imposées ne correspondent pas à l'intégrité nécessaire à l'harmonie de la communauté?

    Nombre de dirigeants s'avèrent être de dangereux criminels, pervers, tordus, déséquilibrés, avides de pouvoir, laches, récidivistes et jamais emprisonnés, même après jugement, et les prisons sont pleines de délinquants mineurs poussés au "crime" par leurs conditions de vie, de délinquants sévères poussés aux crimes par leurs conditions de vie...

    La société elle-même, cette communauté qui par définition se devrait d'être sécurisante et épanouissante, n'est qu'une immense machine à formater des êtres, conditionnés à croire qu'ils ont une chance d'accéder à ce que leurs bourreaux possèdent, et les quelques miettes qu'ils reçoivent leur suffisent à sacrifier leur vie pour de l'illusion.

    Et tous les moyens sont mis en oeuvre pour broyer les rebelles, et ça commence dès le berceau. Pour ceux qui résistent et tiennent malgré tout, la vie est un enfer, et bien souvent "on" les achève...

    Il y a bien moins de véritables fous dans les asiles que dans les gouvernements, les individus internés sont maintenus dans un état psychotique entretenu par médication. Cette forme de traitement n'a aucunement le but de les soigner, il ne fait que les maintenir dans un état léthargique, une forme de coma psychologique qui arrange la dite société, dont l'intérêt est de maintenir l'uniformité consentante, amnésique, résignée, et non la réactivité, le changement, la diversité et l'évolution.

    « Enseignement...en saignement...T'es-toi si tu penses ... "La vie est belle..." si non tais-toi... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :