• Les derniers poètes

    Ne vont plus à l'école.

    Ils recouvrent les murs

    De peinture de mots,

    De lettres perdues

    Trouvées dans la rue.

    ...

    Sur les trottoirs

    Meurtris d'ordures,

    Souillés d'excréments,

    Tachés de sang séché;

    Ils cherchent à fuir

    Leur égérie de misère, 

    Des muses la dernière

    A éprouver leur prière.  

    ...

    Le vent les aveugle

    De paperasses déchirées, 

    Froissées et oubliées.

    Leurs hurlements silencieux

    Résonnent en graphes bigarrés

    Sur les fresques de béton.

    ...

    Les derniers poètes 

    Ne vont plus à l'école.

    Fragrances de poisons,

    Sang bleu éthérisé,

    Aux maux le silence

    Rend à vide les mots

    Libres et rêve ailé

    A perdre la raison...

     


    votre commentaire
  • Toi l'enfoiré

    Toi l'oppresseur, méprisant,

    Toi l'initié, toi le nanti,

    Toi dirigeant et privilégié,

    Toi le riche, toi le perverti,

    Toi l'intégriste, l'intolérant,

     Toi l'enfoiré

    ...

    Tristesse de la vie,

    Désespoir d'humanité

    Comment peux-tu massacrer

    L'innocence sans défense,

    Piller le patrimoine de l'humanité,

    Torturer pour appliquer ta volonté,

    Et de plaisir te rengorger.

    Et pourquoi? Pour le profit,

    Le plaisir, le pouvoir, le succès,

    Toi l'enfoiré

    ...

    Imbu de ta puissance,

    Menteur sur l'ignorance

    Prétendue de ton assistance

    Au concours de cette tuerie,

    Tu en paieras les conséquences,

    Car tu piétines ta propre essence

    Tu finiras par te priver d'existence...

    Toi l'enfoiré

    ...

    Puisse Dieu te donner

    Ce que tu as mérité...

     

    votre commentaire
  • Les enfants ont le secret du bonheur...

    En toutes circonstances ils gardent le sourire,

    Malgré les sévices ils n'ont pas rancœur,

    Etre coupable est leur plus grande peur,

    Partout raisonnent les sons purs de leurs rires,

    Essence d'innocence, abondance du cœur...

    Malgré les blessures du corps,

    Malgré les tortures du cœur,

    Je suis l'enfant de mon sort,

    Jamais adulte, toujours en tort...

    Mais avec moi toujours d'accord,

    Pour conserver le cœur en or

    De l'innocence en désaccord,

    Comme les enfants, malgré la peur,

    J'ai confiance en mon cœur...

     


    votre commentaire
  • A chaque instant 

    L'orage est permanent

    Après le fracas violent,

    Le silence assourdissant

    Des pavés du temps

    Rouges de sang ...

    Les traces du vent

    Givrent de blanc

    Le cœur impatient

    Du blême souffrant...

    Le fier combattant

    S'essouffle devant

    La plaine de mourants

    Au cœur du vivant...

    Le fruit des amants

    Fuit le firmament

    Pour l'eau de l'étang

    Ecume d'épuisement...

     


    votre commentaire
  • L'avenir sera 

    ...quand...en lisant ton nom  

    on ne saura pas...

    ...quand...en voyant ta peau 

    on ne saura pas...

    ...quand...en entendant ta voix

    on ne saura pas...

    ...

    d'où tu viens.

    Et qu'on ne doutera pas 

    ... 

    de qui tu es.  

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique