• "PLUS QUE ÇA !"

    Un jour, on ne sait comment, Nashrudin, vêtu de haillons, sale et pouilleux comme le pire des mendiants de Bagdad, pénétra à l'intérieur du palais du Calife et vint s'asseoir sur le trône suprême.

    Le chambellan, entrant dans la salle, fut horrifié devant ce sacrilège. Il s'apprêtait à appeler les gardes pour faire jeter en prison cet imposteur quand il pressentit comme un mystère... Il s'approcha du trône et dit à Nashrudin :

    - Même le Premier Vizir n'oserait pas s'asseoir sur ce trône... Tu ne prétends tout de même pas être le Premier Vizir ?

    - Ah non, répondit Nasrudhin, je suis plus que ça !

    - Plus que ça ! Mais, au-dessus du Premier Vizir, il n'y a que le Calife ! Tu ne prétends tout de même pas être le Calife ?

    - Ah non, répondit Nasrudhin, je suis plus que ça !

    - Plus que ça ! Plus que ça ! Mais au-dessus du Calife, il n'y a que Dieu ! Tu ne prétends tout de même pas être Dieu !

    - Ah non, répondit Nasrudhin, je suis plus que ça !

    - Plus que ça ! Plus que ça ! Plus que ça ! Mais au-dessus de Dieu, il n'y a rien !

    - Eh oui, dit Nasrhudin, je suis ce rien !

    « Le conte de l'amour et du temps.Djeha et les brochettes »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :