• Peur

    Poèmes d'ailleurs

    La folie te domine,

    Tu n’existes pas.

    La peur te crève le cœur

    Et force ta raison.

    Telle la gazelle aux aboies, 

    Cherchant à fuir les fauves,

    Tel un soldat perdu

    Dans les rangs ennemis.

    Si les armes tu avais,

    Soldat tu serais,

    Et criminel tu deviendrais.

    Tu vis ton devoir comme une prison.

    Tu vis ta vie comme une condamnation.

    Tu crées ta perdition.

    Tes accès de folie

    Sont des punitions.

    Tu es ton pire ennemi.

    Tu es un être contradictoire,

    Tes convictions n’apaisent pas ton désespoir,

    Et tes actions tuent ton espoir.

    Le stress te tuera.

    Dans ta caverne tu mourras,

    Seul,

    Car ta méfiance est devenue ta volonté.

     

    « TerreQui suis-je? »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :