• N'être

    Toi qui est né dans la pourritureN'être

    D'escréments tu te nourriras

    Et de toi on exigeras

    Les plus belles fleurs de ta nature

    On te dira 

    Que la merde nourrit les fleurs

    Mais jamais

    On ne te donnera d'eau

    Du ciel tu attendras la pluie

    D'une nature dégénérée

    Que tu devras transformer

    Pour t'abreuver

    Alors tu t'endormiras

    Sur les rives de tes larmes

    Et dans l'herbe bleue

    Fleuriront les coquelicots.

     

    « CréaturePeinture de vie »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :