• Misère...

    Au bras de la misère
    Je poursuis ma galère
    J'ai bien cru pour voir
    Un jour la rat trapper
    Pour la stop! Hééé!

    J'ai vu beaucoup de terre
    Engloutir le coeur des hommes
    La souffrance qu'on enterre
    Sous un couvercle de marbre

    J'ai vu beaucoup de mer
    Pleurer le coeur de l'homme
    L'enfance privée de père
    Les bras en cercle autour de l'arbre

    Au bras de la misère
    Je poursuis ma galère
    J'ai bien cru pour voir
    Un jour la rat trapper
    Pour la stop! Hééé!

    Elle m'a fait voyager
    En plissant mon bagage
    Là tu dois taire et te poser
    Sous un couvercle de marbre

    Oh! Qu'elle m'a fait ramer
    Au gisant marécage
    Mais moi m'en fer que le vider
    Les bras en cercle autour de l'arbre

    Au bras de la misère
    Je poursuis ma galère
    J'ai bien cru pour voir
    Un jour la rat trapper
    Pour la stop! Hééé!

    N'oubliez pas mes frères
    Sur les chemins de la mort
    Vous reviendrez pleurer
    L'un ce temps passé
    Fouillant la tombe du souvenir
    A la recherche du vivant...

    Je suis une hirondelle
    Quand je me pose sur
    Cas bleus de tension
    J'y laisse des plumes
    Mais pas mes ailes...

    Au bras de la misère
    J'ai tant à faire
    Que pour en fin voir
    Un jour je dois fermer
    Pour l'art rimer!

    Au bras de faire
    Dans les coulisses
    J'ai mieux à faire
    Que de succès
    Que de sucer...

    Au coeur de la misère
    Bat celui de la taire...

     

    « L'écrit vainFous rires »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :