• Mes moires

    Depuis que tu as poséMes moires
    Contre ma tempe
    Ce froid puissant
    En glas de nuit sens..

    Le mal attend peu
    Il s'est imprimé..

    En noir et blanc
    Sur mon cerveau lent
    En blanc et noir
    Sur fond de mémoire...

    Depuis ce matin de l'ombre
    Au crépuscule du jour
    Tu as con, damné l'amour
    De coup l'heure sombre...

    En noir et blanc
    Sur mon cerf-volant
    En blanc et noir
    Sur fond de mes moires...

    Le mal latent peut
    Il s'est imprimé..

    Deux, puis c'est un, posé
    Entre mes tempes
    Un froid puissant
    Un glas de nuisance...

     

     

    « Dire à la chose...L'étoile »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :