• La Déchirure...

    Le corps sans racines,La Déchirure...
    Le cœur déchiré,
    Errance de l'âme,
    Amour en essence,
    De là-bas je suis,
    La terre m'appelle.
    Elle aspire
    La sève sans âge,
    La mémoire de l'être,
    Attire et tire
    Les fibres de l'âme,
    Les traces de l'essence,
    De ma naissance,
    De l'origine,
    De là-bas je suis.
    Un point de terre,
    Mémoire de sons,
    De sang, d'amour,
    Cette terre appelle mon âme.
    Mon âme aime cette terre.
    Ma vie est ici,
    Mon corps est ailleurs.
    La déchirure du temps
    Endeuille l'âme de sa vie.
    L'exile du non choix
    Pétrifie le corps
    De l'absence,
    Fluidifie la douleur
    De présence,
    Torture et s'écoule
    Aux pieds de l'instant,
    Ineffable éternité
    D'une naissance
    Falsifiée.
    Mais TOI mon Pays,
    Tes sons font vibrer
    Les cordes de ma vie,
    Et chanter la voix de mon âme,
    De TOI mon cœur expire...

     

    « J'étais...Noir désir »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :