• La bête assoiffée...

    Une bête assoiffée d'amour se laissait mourir de soif dans le désert de la multitude. 

     

    Quand le Médecin se pencha sur elle: 

    - Vous êtes en dépression, en état de déshydratation, d'anémie, vos artères n'en peuvent plus, vous présentez aussi les symptômes  de maladies bien plus graves! Il faut arrêter ci et ça...Pensez à votre corps! Je vous prescris de quoi vous remettre d'à plomb...

    - Vade retro satanas! Toutes tes potions fantasques ne soignent que le portefeuille des labos proxénètes qui t'entretiennent! 

     

     Puis ce fut le tour de Mère Pitié:

    - Ne te laisse pas mourir, prend de mon eau, je suis là, je t'aime.

    - Resteras-tu avec moi?

    - Non, tu n'es pas le seul, j'ai bien trop à faire.

    - Alors à quoi cela sert-il? A satisfaire ta conscience? Tu te prends pour un bar ambulant dans le désert! Fous moi la paix! 

     

     Alors se pointa l'intérêt:

    - Allez bois, bois imbécile! Je te connais! Arrête de te laisser aller comme ça!

    - Ah oui! Tu me connais? Comment ça?

    - Si moi j'avais tes dons, tes compétences, si j'étais capable de faire ce que tu fais, je ne serai pas là où je suis! Tu ne te rends pas compte, tu as de l'or dans les mains!

    - Mais encore?

    - Viens avec moi et tu n'auras plus soif!

    - Je crois bien que nous ne buvons pas de la même soif! Casse-toi! 

     

    Puis vint l'attirance:

    - Allez bois! Tu ne peux pas te laisser mourir comme ça!

    - Ah oui! Et pourquoi donc?

    -Tu es si belle! Tu me plais, j'ai besoin de toi!

    - Et qu'est-ce qui te plaît tant que tu en aies besoin?

    - Tu réponds à toutes mes demandes!

    - Et que sais-tu des miennes? T'en souviens-tu?

    - Heuuuu..........

    - Casse-toi!! 

     

    Ensuite l'admiration:

    - Tu ne peux pas partir comme ça! Le monde a besoin de toi! Bois s'il te plaît, je t'en supplie! Reste avec nous!

    - Le monde se fout bien de ma tronche, personne n'est indispensable.

    - Tu l'es pour moi, tu es si...mieux que moi!

    - Les mieux que toi ne doivent pas manquer...Tu te passeras bien de moi... 

     

    La vie rétorqua:

    - Bois mon enfant, je t'ai mis au monde, soit reconnaissant du don que je t'ai fait, la vie est précieuse.

    - A quoi sert la souffrance?

    - A mieux te connaître.

    - A quoi sert la douleur?

    - A prendre soin de ton corps.

    - A quoi sert de vivre sans amour?

    - Demande le à l'Amour.

    - A quoi sert de survivre?

    - Demande à la solitude.

    - A quoi sert de vivre?

    - Demande à l'existence...

    - Wé ben organise une fête avec tout ce beau monde et saoulez-vous ensemble! Vos faits m'un diffère, et je ne t'aime pas!

     

    La mort alors intervint à son tour:

    - Bois, ton heure n'a pas encore sonné!

    - Et qu'est-ce que tu fous? T'es au chômage?

    - Le chômage!! Tu rigoles!! Ce n'est pas pour moi, tant que vous vous reproduirez, je ne manquerai pas de boulot!

    - Bon ben une petite minute sup' pour moi ça devrait pas trop te gêner!Alleeeeezz!

    - Ca va pas non! Je n'ai pas que ça à faire moi! Et puis il y a des lois, je les respecte!

    - Vendue! Lèche-cul! Qu'est-ce que tu viens m'offrir à boire alors!! Casse-toi! 

     

    Dieu en "personne" tenta son coût:

    - Bois mon amour, lève-toi et marche!

    - Mais je ne fais que ça depuis si longtemps et je n'arrive plus à marcher.

    - Marche!

    - AIIEEE!!!

    - Tu sais très bien que je n'éprouve que ceux que j'aime!

    - Alors CA OUI! Tu dois m'aimer très fort! Et les autres,là, les enfoirés qui torturent et massacrent, ceux-là tu ne les aimes pas, alors tu les laisses tranquilles, c'est très cool de ta part! S'il te plaît, cesse de m'aimer! Lache moi! 

     

    L'Amour se pencha sur la bête:

    - Bois mon amour, s'il te plaît, bois, pour moi, je t'aime.

    - Resteras-tu avec moi?

    - Oui, je suis toujours avec toi.

    - Ah? Où es-tu? A chaque fois que tu es venu m'embrasser, je me suis endormie, et au réveil tu n'étais plus là!

    - Wé ben je ne suis pas seul fautif, tu m'as viré plusieurs fois, hein!!

    - Oui, par Amour, tu t'en souviens? Ou n'es-tu pas conscient de tes actes?

    - Ah! Ben si! Mais ça ce n'est pas mon affaire! C'est celle de la conscience! Alors démerde-toi avec elle!

    - Ben si c'est pour venir m'emmerder encore avec ta boisson gazeuse toxique tu peux te casser! Tu me donnes envie de gerber! 

     

    Et l'enfant soudain : 

    - OUUUIIIINNNN!!!!

    - Oui je suis là mon bb...

    « LA FEUILLECOEUR »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :