• L'ARBRE BLEU

    Sur une île bleue, très loin, là-bas dans l'océan, était un arbre bleu. Il était la seule végétation de cette terre aride. Cet arbre n'était pas comme les autres, il ne portait ni fleurs, ni fruits. Une fois par an il pondait un œuf jaune. Et quand cet œuf tombait au sol, et bien, il se brisait, puis l'intérieur se répandait sur le sol chauffé par le soleil.

    Une immense omelette verte s'étendait alors au pied de l'arbre. Cette île était habitée par un petit peuple, les Gogs. Ils avaient trois formes différentes, les Globs étaient ronds, les Glubs étaient longs et les Oups étaient triangulaires.  Tout ce petit monde attendait ce moment avec impatience, c'était leur seule nourriture autre qu'eux-mêmes. Car tout le reste de l'année ils n'avaient d'autre solution que de se dévorer entre eux, et pour se faire ils organisaient des guerres entre chaque clan. Ils tentaient de recourir à ce moyen le moins souvent possible et vivaient donc en état de faim constant. Sauf ce jour où l'œuf tombait enfin à terre. Ce jour là, c'était la fête, le festin et ça durait, des jours, des semaines, parfois quelques mois, mais jamais assez longtemps. Ainsi allait leur vie depuis des siècles.

    Et puis il arriva qu'un beau matin, un bateau accosta sur l'île. Il en descendit un être étrange, très grand, il ressemblait à l'arbre avec moins de branches, et, lui, se déplaçait! Il était bleu, et surtout, surtout, tout en haut il y avait un œuf, tout blanc peut-être, mais c'était un œuf! Ca faisait si longtemps qu'ils n'avaient pas mangé. Ils s'apprêtaient à la curée habituelle lorsque ce miracle débarqua sur l'île. Ils firent silence et l'observèrent. Il se dirigeait vers leur arbre. Arrivé à sa hauteur, il sortit une étrange et longue lueur blanche de son tronc bleu flottant. Les Gogs s'interrogeaient, un deuxième arbre sur l'île? Quelle aubaine! Ils s'imaginaient déjà qu'il allait s'installer à côté de l'autre et leur fournir un œuf de plus à manger chaque année. Ce serait avec un peu de chance la fin de la famine.

    Mais alors se produisit un évènement qui bouleversa l'ordre de ce petit monde. Horrifiés, ils virent le nouvel arrivant frapper leur arbre de son éclair blanc. La sève qu'ils n'avaient encore jamais vue s'écoula le long des racines. Mais ils comprirent vite pour avoir observé ce phénomène sur leurs congénères sacrifiés qu'il voulait tuer leur seul bien. Ils réagirent instantanément, et tous se mirent à creuser sous les pieds de l'intrus une fosse si grande qu'elle l'engloutit d'un coup, ne laissant apparaître à la surface que l'œuf blanc qui s'agitait furieusement. Ils n'allaient certes pas le laisser s'échapper, ni achever son acte meurtrier. Ils s'empressèrent de combler le trou pour qu'il ne puisse en sortir et prirent bien soin de ne pas recouvrir l'œuf.

    Les Glubs posèrent la question: quand donc cet œuf là allait-il se briser?

    Les Oups surenchérirent: oui, vu qu'il ne peut plus tomber et s'écraser sur le sol.

    Et les Globs: Ceci est assurément un problème qu'il faut résoudre!

    Les Gogs ne se concertèrent pas longtemps et décidèrent d'agir au plus tôt. Cet arbre là n'aura pas le temps de donner un œuf mûr. Ils mirent toutes leurs petites dents à l'œuvre pour briser la coquille, et constatèrent que celle-ci n'était pas si dure. D'autant plus qu'elle avait une entrée si grande qu'ils ne fournirent finalement aucun effort pour atteindre leur objectif. C'était très différent de ce qu'ils connaissaient. Mais c'était très bon. De plus, ils découvrirent, une fois l'œuf dégusté, qu'ils avaient accès à tout l'intérieur de l'arbre.

    Ce fut un temps joyeux et heureux où les Globs, les Glubs et les Oups connurent la paix et la fin de la disette. Il y avait tellement à manger que leur bonheur dura un an. Après ce laps de temps ils consommèrent l'omelette verte, et enfin, ils se posèrent la question: et maintenant qu'allons-nous manger? Ils n'avaient plus envie de se battre entre eux, et n'avaient plus envie non plus d'avoir faim.

    C'est alors qu'un Oups eut une idée: le bateau! D'où était venu l'arbre à l'œuf blanc?

    Oui, rétorqua un Glub, il ne doit pas être seul, il doit y en avoir d'autres!

    Et les Globs dirent: Oui, il faut y aller!

    Et, c'est ainsi qu'ils décidèrent de quitter l'île. Ils prirent le bateau, voguèrent sur l'océan et arrivèrent sur une terre immense. Les arbres à œuf blanc y étaient nombreux. Les Gogs n'eurent plus jamais faim...

    Mais vous me direz : et l’arbre bleu, qu’advient-il de lui ?

    Ca c’est une autre histoire que je m’en vais vous conter plus tard…

    « Avec l'Amour je ferai la guerre...L'ARBRE BLEU (suite et fin) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :