• il n'a pas besoin d'amis

    il n'a pas besoin d'amis, il a juste besoin d'un public ...

    il aime être sur scène pour faire payer les autres,

    il aime se plaindre de solitude et s'exile tout seul

    celui qui te dis je viendrai et n'est jamais venu,

    celui qui te dis viens et n'est jamais venu,

    celui qui te dis dépêche-toi donne et n'a jamais donné,

    celui qui te dis tu es mon ami, et crie je n'ai pas d'amis.

    peu importe les kilomètres que tu fais pour lui,

    peu importe le temps que tu lui donnes,

    peu importe les galères dans lesquelles il te mène,

    qu'elles soient psychiques ou physiques,

    toi tu y vas sans compter car tu l'aimes.

    il ne cesse de pleurer sur sa grande souffrance,

    il a besoin de toi pour l'entendre dire :

    "demain je vais mourir

    la maladie aura raison de moi,

    quand ce n'est pas,

    demain je ne serai plus là

    je vais mettre fin à tout ça."

    tu as tenu pendant des années,

    pour même de loin l'accompagner,

    sans qu'il se soit jamais soucié

    des douleurs de ton coeur, 

    que tu pleures de l'intérieur 

    car tes yeux desséchés

    par tant de larmes versées

    sur les tombes d'êtres chers

    enfants et parents

    ne savent plus que faire ni penser.

    toi qui trouvais encore la force de tout lâcher

    pour être, malgré ta peur et ta douleur,

    jusqu'au bout à ses côtés, ce qu'il a méprisé,

    te prenant certainement pour une groupie, 

    prenant ta main pour y verser ses larmes

    comme on paye une putain pour se vider

    ...

    mais maintenant tu as compris

    que ce qu'il veut c'est un public.

    il ne veut pas d'amis, non pas d'amis,

    un public, seulement, un public.

    alors enfin tu es parti, 

    tu as quitté l'Olympia de ses soucis

    et repris la guitare de ton coeur,

    pour sur ta route entendre de nouveau

    celle du tien sur les chemins.

    loin des projecteurs de son chagrin,

    loin des sombres gradins de ton soutien,

    car il y a pire que les passions trahies,

    les amours perdus ou m'aime finis,

    il y a les faux amis, les faux amis,

    ceux qui ne veulent qu'un public.

    tu avais oublié de ton coeur la musique,

    mais tu l'as retrouvée 

    elle ne s'est pas froissée.

    elle attendait sur les chemins,

    que tu reprennes la guitare du tien,

    sans murs et sans public,

    juste de la musique,

    certes mélancolique,

    mais loin des gradins

    sur les chemins, sans lèche-mains.

     

    vasy07

    « EauJourney - Don't Stop Believin' »

  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Mai 2016 à 20:19
    kofkof

    Magnifique texte...(comme d'hab ;-))

    Je cherche...Bowie ? Prince ?

    ou un des autres et innombrables qui nous ont quitté, mais pas leurs chansons.

      • Lundi 23 Mai 2016 à 20:40

        lol!! cherche tu ne trouveras pas, mais ça concerne pas mal de monde en vérité ... he

        merci pour ta présence et  ton compliment kofkof, bises wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :