• Debout

    Sur la pente du désespoir et de la révolte

    Parmi les milliers d'obstacles déchirants 

    Je préfère mourir une épée à la main

    Les éléments dérivent se moquant du temps

    Me relever, encore et encore, méprise aux vents, 

    Je n'inspirerai pas l'oubli de mes lendemains.

    Du sang momifié des plaies au cœur béant

    Mes ennemis feront mauvaise récolte...

    Tu n'es pas là pour toi, relève-toi 

    Et marche jusqu'au bord du ravin;

    Là tu verras ta fin...

     

    « TracesLe souffrant »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :